La Jeune Fille à la perle

Dans ma série des parodies de tableaux célèbres, je vous présente ce jour “la Jeune Fille à la perle” de Vermeer. Le peintre hollandais a réalisé le tableau initial circa 1665. Plein de candeur, techniquement maitrisé, beau et simple à la fois, ce chef d’œuvre fait partie des peintures les plus connues au monde. Le Chat Rose prend aujourd’hui la place du modèle initial… Vous pouvez achetez ce plexiglas sur le site de ma Galerie d’Art officielle en ligne.

La Jeune Fille à la perle de Vermeer, façon Chat RoseLa Jeune Fille à la perle de Vermeer, façon Chat Rose de Taburchi
La Jeune Fille à la perle de Vermeer, façon Chat RoseLa Jeune Fille à la perle de Vermeer, façon Chat Rose de Taburchi

Le Chat Rose façon Saturne dévorant un de ses fils de Goya

Second confinement… je reprends mes habitudes picturales et m’entoure non plus d’arbres et de Nature (à regret) mais de toiles, de crayons et de pinceaux. Voici un projet de tableau que j’avais envie de réaliser depuis un certain temps : “Saturne dévorant un de ses fils” par Francisco de Goya. Une oeuvre sombre, mythique, de laquelle émane une puissance symbolique et graphique très forte. Le Chat Rose prend ici de drôles de traits ! Avis aux amateurs !

Chat Rose façon Goya
Chat Rose façon Goya
Chat Rose façon Saturne dévorant un de ses fils
Chat Rose façon Saturne dévorant un de ses fils

Les fiançailles du Chat Rose

Voici un nouveau tableau en 20x20cm sur le thème “Les Fiançailles du Chat Rose”. Sur la tranche : “l’Amour est plus fort que tout”.

[ess_grid settings='{“entry-skin”:”1″,”layout-sizing”:”boxed”,”grid-layout”:”masonry”,”spacings”:”5″,”rows-unlimited”:”off”,”columns”:”2″,”rows”:”2″,”grid-animation”:”fade”,”use-spinner”:”0″}’ layers='{“custom-image”:{“00″:”3239″,”01″:”3240″,”02″:”3241″,”03″:”3242″},”custom-type”:{“00″:”image”,”01″:”image”,”02″:”image”,”03″:”image”},”use-skin”:{“00″:”-1″,”01″:”-1″,”02″:”-1″,”03″:”-1″}}’][/ess_grid]

Les personnes intéressées peuvent se la procurer sur le site de la Galerie d’Art Officielle en cliquant sur ce lien.

Mes tableaux grands formats

Les amateurs peuvent maintenant découvrir mes tableaux grands formats dans la rubrique qui leur est dédiée sur le site de ma Galerie d’Art officielle en ligne à l’adresse qui leur est indiquée plus bas. Peintures, sculptures et autres créations de dimension inhabituelles seront ainsi visibles à cet endroit. Bonne visite et n’hésitez pas à faire des commentaires !

Le Nautile, acrylique sur toile

Lien vers la page dédiée aux tableaux grands formats.

Une parodie de la célèbre affiche “Oncle Sam”

Je suis heureux de vous présenter mon dernier tableau en date, “Oncle Cham”, qui est une parodie de la célèbre affiche “Oncle Sam” qui était destinée à partir du XIXème siècle à mobiliser les troupes pour différentes guerres aux USA. La toile pourrait aussi être intitulée “Europe needs You !”. Chacun pourra interpréter à sa façon les éventuels messages, parfois contradictoires qui pourraient s’y dissimuler. Il s’agit d’une acrylique sur toile de 20x20cm.

[ess_grid alias=”oncle-sam”][/ess_grid]

 

L’oeuvre est à la date de la rédaction de ce post disponible sur le site de ma Galerie d’Art officielle en ligne à l’adresse suivante :

http://www.jeremy-taburchi.com/galerie/oeuvres/oncle-cham-sam/

La Dame au Chat Rose, une revisite moderne du tableau de Léonard de Vinci

Je vous présente un nouveau petit tableau de 20x20cm, intitulé “la Dame au Chat Rose”, qui est une revisite à ma sauce du célèbre tableau du Maître italien Léonard de Vinci, la Dame à l’Hermine.

La Dame à l'hermine revisitée par Taburchi
La Dame à l’hermine revisitée par Taburchi
La Dame au Chat Rose
La Dame au Chat Rose
Le tableau de Léonard de Vinci revisité
Le tableau de Léonard de Vinci revisité
Vous pouvez découvrir les détails du tableau en cliquant sur ce lien.

Concernant le tableau original, voici ce que nous en dit Wikipedia :

La Dame à l’hermine est un tableau de 54 × 39 cm peint par Léonard de Vinci entre 1488 et 1490. Longtemps propriété de la famille Czartoryski, il appartient depuis fin 2016 à l’État Polonais.

Le tableau est peint sur du bois de noyer, provenant du même tronc d’arbre que La Belle Ferronnière1. Le fond du tableau a été repeint dans une couleur sombre à une époque tardive. Des repeints ont aussi été repérés, dans la zone inférieure notamment, mais aussi sur la coiffe ou sur la main droite, tandis que le pelage de l’hermine a perdu de son éclat. Mais en dépit des dommages subis, le tableau n’en demeure pas moins dans un état de conservation meilleur que plusieurs autres peintures de Léonard de Vinci.

Article complet ici.